Les enseignants de l’Université Mouloud MAMMERI de Tizi Ouzou, réunis en
assemblée générale le mercredi 19 novembre 2014 de 10H30 à 14H00 à l’amphi
B1 sis Faculté des Sciences Biologiques et des Sciences Agronomiques du campus
de Bastos, REVENDIQUENT :

1. POUR LA PROTECTION DE LA DIGNITÉ DE L’ENSEIGNANT

  • L’application stricte et sans demi-mesure aucune de la règlementation
  • La mise en place des organes de participation et de recours (commissions de
    recours et comités techniques) prévus par la loi (Ordonnance 06-03 du 15
    juillet 2006)
  • La mise en place du conseil d’orientation
  • La mise en place des conseils de discipline
  • La mise en place du conseil d’éthique
  • La rédaction et la promulgation d’une charte d’éthique et d’un règlement
    intérieur à faire adopter par toutes les franges de la communauté
    universitaire qui s’engageront alors à s’y soumettre
  • La définition claire des prérogatives des différents responsables et des
    différentes instances qu’elles soient administratives, pédagogiques ou
    scientifiques
  • La définition claire des missions et des responsabilités de chaque responsable
    et leur consignation sur un cahier des charges à valeur d’engagement qui sera
    signé par chacun à sa prise de fonction
  • La tenue par chaque département et par chaque faculté d’un plan d’intervention
    rapide dûment visé par le rectorat visant le cas échéant la réouverture des
    locaux faisant l’objet de fermeture en guise de protestation face à un litige,
    notamment par la prise en charge effective et rassurante des problèmes
    posés
  • L’organisation et la répartition des aires de stationnement sur chaque frange
    de la communauté universitaire (personnels, étudiants et invités) avec une
    signalisation claire et ce dans chaque campus
  • L’organisation et la régulation du stationnement et du trafic autoroutier aux
    abords des campus
    Page 2 sur 3
  • La prise en charge des travaux de réfection des routes et des trottoirs aux
    abords et à l’intérieur des campus
  • La réfection des réseaux de gaz et d’eau potable du campus de bastos et de
    celui de Tamda
  • Le remplacement de tous les tableaux à craie par des tableaux blancs à
    marqueur dans tous les locaux pédagogiques à travers tous les camp

2. POUR LE LOGEMENT DE L’ENSEIGNANT

  • L’arrêt d’une date de début et de fin des travaux de réalisation du programme
    présidentiel à Tamda et inscription de la réalisation d’autres bâtiments sur la
    même assiette dont la capacité, pour rappel, peut prendre jusqu’à 500
    logements
  • L’octroi d’autres quotas de logements pour les enseignants à la hauteur de la
    demande totale exprimée qui s’élève actuellement à 1500, compte tenu des
    enseignants ayant bénéficié de logements qui ont fait l’objet d’un squat lors
    des évènements de 2001 avant qu’ils rentrent en leur possession

3. POUR LA VALORISATION DE L’EXPÉRIENCE DE L’ENSEIGNANT :

  • La révision du statut particulier de l’enseignant-chercheur en opérant une
    séparation entre les grades de la recherche et ceux de l’enseignement et en
    étendant la mission de la CUN à l’évaluation des activités et des publications
    pédagogiques dans le cadre de la promotion aux grades supérieurs de
    l’enseignement qui seront alors définis

4. POUR L’AMÉLIORATION ET LA PROTECTION DU POUVOIR D’ACHAT DE L’ENSEIGNANT :

  • La révision des salaires à la hausse des enseignants-chercheurs, comme solution
    d’urgence, compte tenu de l’hyperinflation qui a érodé gravement leurs
    pouvoirs d’achat et des augmentations récentes des salaires dans certains
    secteurs qui ont remué de fond en comble la grille des salaires fondée sur le
    niveau des études
  • La mise en place d’un système de revalorisation salariale annuel pour tous les
    salariés
  • La mise en place de mécanismes de lutte efficace contre les spéculations et la
    fraude fiscale
  • Allègement fiscal indexé au taux d’inflation applicable systématiquement dès
    dépassement d’un certain seuil, en faveur des salariés en général et des
    enseignants-chercheurs en particulier

5. POUR LA PROTECTION ET LA VALORISATION DU DIPLÔME DE MAGISTER :

  • L’alignement du Magister sur le doctorat LMD
  • La suppression de l’habilitation universitaire pour le doctorat es sciences