C'est dans l'échec que l'on doit agir.

La violence n’est pas un moyen parmi d’autres d’atteindre la fin, mais le choix délibéré d’atteindre la fin par n’importe quel moyen.

Ne pas choisir, c'est encore choisir.

Seuls les actes décident de ce qu'on a voulu.

Choix et conscience sont une seule et même chose.

La conscience est en réalité une conscience de conscience, car pour être conscience du monde, la conscience doit aussi être conscience d’elle-même.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir