On en est encore à censurer à l’université algérienne. Comme au bon vieux temps du parti unique et de son bureau politique qui distribuait des doctorats à ses membres.

Lire la suite

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir